La Radio Intelligente
  1. Bienvenue
  2. UCG
Bienvenue à la Radio Intelligente...
ASCENDE SUPERIUS
next
prev

Nord-Kivu : Des calicots immoraux affichés à Butembo au vu et su du pouvoir public

| |
Écrit par Web Master

Certains habitants de Butembo fustigent des messages jugés de mensongers qui sont affichés à l’entrée du stade Matokeo

et sur le boulevard Joseph Kabila par des présumés guérisseurs  traditionnels. Les personnes interviewées par la Voix de l’UCG  s’étonnent que le pouvoir public reste insensible face à ces  messages fictifs et erronés qui font la propagande de l’art de guérir.   A l’entrée du stade Matokeo  par exemple, les passants sont moins intéressés par l’affiche des rencontres repris sur le tableau d’annonce. Ils sont plutôt attirés par une  banderole qui porte comme entête « Docteur Dangereux ». L’attention des passants est suscitée notamment par le caractère des maladies qu’il promet guérir. Citons entre autre le diabète, la stérilité, le manque de chance qu’il prend pour une maladie, il promet des stylos magiques à qui veut écouter le fameux Docteur, qui se proclame de dangereux. Pour plusieurs, ces messages dépassent le seuil du tolérable.  Interrogé sur la question, le gestionnaire du stade reconnait avoir autorisé au Docteur Dangereux d’afficher son calicot à l’entrée de cette aire de jeu. Il reconnait que ces messages sont amoraux et il a déjà interdit l’accès au stade au propriétaire. Par contre, notre source a émis sa crainte face au « Docteur Mystique » qui semble être cruel. Nos interviewés attribuent ce laisser aller au service de Culture et Art qui autorise la pose d’affiches publiques dans la ville. Se dédouanant, ce service ne reconnait pas avoir octroyé une quelconque autorisation pour l’affichage de ces messages. Ils l’attribuent aussi  la présence de ces affiches au laxisme de la police qui reste prompt à s’attaquer à tout calicot portant des messages hostiles au Chef de l’Etat et au pouvoir en place. Notons que d’autres calicots arborant des messages similaires sont également affichés en face du bureau de la SONAS et de l’Hôtel Joli Rêve.