La Radio Intelligente

« Les 15 Millions de dollars détournés équivalent au salaire de 250 milles soldats congolais », assure le député LAMUKA Jean-Baptiste Kasekwa

| |
Écrit par Web Master

Le député national Jean Baptiste Kasekwa conditionne le vote du prochain budget de l’Etat par la réédition des comptes du programme dit des 100 jours de Felix Tshisekedi.

 Dans une interview accordée à La voix de l’UCG, l’honorable Jean-Baptiste Kasekwa, membre de la coalition Lamuka et élu de la ville de Goma au Nord Kivu a déclaré qu’il est inadmissible qu’un montant colossal de 15 millions de dollars disparaisse des caisses du trésor public.  Il réagit ainsi à l’affaire détournement de 15 millions exige une enquête sérieuse pour que les auteurs répondent devant la justice. L’honorable Kasekwa indique que cette affaire sera parmi les questions qui seront débattues au cours de la session en cours à l’Assemblée Nationale  au cours de sa session budgétaire en cours. Pour lui, c’est une somme qui peut prendre en charge le payement de tant de militaires congolais.

« 15 millions de dollars, c’est la salaire de 250 mille militaires. Un militaire touche 60 dollars. Vous divisez 15 millions par 60 dollars vous avez le salaire de 250 mille militaires ».

L’élu de Goma regrette que l’enquête sur ce dossier soit étouffée par le directeur de cabinet du président de la République. « L’inspection générale des finances mène une enquête, publie le rapport le 31 Juillet, saisit le procureur près  la cour de cassation afin qu’un dossier judiciaire soit ouvert, et nous apprenons que Vital Kamerhe demande au procureur de suspendre  l’enquête. Depuis le 31 Juillet jusqu’à ce jour Monsieur Félix Tshisekedi garde silence autour de cet argent ».

L’honorable Jean-Baptiste Kasekwa exige ainsi qu’une enquête sérieuse soit menée et souhaite que la présidence de la commission Economie et finances de l’Assemblée nationale soit accordée à l’opposition au cours de la rentrée parlementaire. « Nous attendons qu’une enquête sérieuse soit menée non seulement autour de cet argent. Nous attendons que le premier ministre fasse la reddition des comptes. Qu’il nous dise comment se sont présentés les comptes de la République depuis le présidence de Monsieur Félix Tshisekedi ».  

Pour rappel, la présomption de détournement de cette somme par une série de personnalités, dont le directeur du cabinet présidentiel Vital Kamerhe, est d’autant plus embarrassante que ce dernier est le premier partenaire politique du président. Au sujet de ce qui pourrait devenir un scandale d'Etat, le porte-parole de la présidence dans un tweet le lundi 16 septembre mentionne : "Le silence du président, c’est par respect du principe démocratique, Vital Kamerhe garde la confiance de Félix Tshisekedi".  Cette affaire éclabousse les plus hautes autorités congolaises mais elle n'est pas le seul scandale financier. L'ex-ministre congolais de la Santé, Oly Ilunga, arrêté samedi 14 septembre à Kinshasa, est soupçonné d'avoir détourné plus de 4 millions de dollars alloués à la lutte contre Ebola en RDC.