La Radio Intelligente
  1. Bienvenue
  2. UCG
Bienvenue à la Radio Intelligente...
ASCENDE SUPERIUS
next
prev

Butembo:« Il n’est pas dans l’intérêt propre de Martin Fayulu, ni celui du peuple de continuer à ce jour à se présenter sous le titre de Président légitime », dit Me Jimmy Perruzi dans un communiqué

| |
Écrit par Web Master

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 001/CAND-PROV/121/2019 FAISANT SUITE AU DISCOURS DU CANDIDAT MALHEUREUX A L’ELECTION PRESIDENTIELLE MARTIN FAYULU EN VILLE DE BUTEMBO

J’ai religieusement suivi le discours politique de l’Honorable Député National Martin FAYULU MADIDI, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30/12/2018, accueilli avec faste dans la ville Butembo ce vendredi 15/09/2018, plus de 21 jours après l’investiture par la cour constitutionnelle du candidat du plus vieux parti d’opposition, UDPS, Son Excellence Félix Antoine THSILOMBO THSISEKEDI en qualité de Président de la République Démocratique du Congo.

Je voudrais également rappeler en tant membre de l’Union pour la Nation Congolaise que je me suis assigné comme devoir de soutenir une opinion lorsqu’elle est soutenable et la dénoncer quand elle ne l’est pas. Cela sera valable lorsqu’il s’agira de mon propre camp, mais aussi lorsqu’il s’agira l’opposition, y compris celle conduite par le leader de la coalition LAMUKA.

Le discours tenu à ce grand meeting appelle de ma part le commentaire suivant :

Avant toutes choses, je remercie l’Honorable Député National Martin FAYULU MADIDI à juste titre pour avoir pris le courage de demander à la population d’observer les mesures d’hygiène pour contenir la maladie à virus Ebola qui décime la ville à petits feus.  Cette maladie est devenue un sujet tabou et les rumeurs ont surplombé malheureusement la vraie information. Dès lors, qu’il ait accepté d’utiliser son aura pour passer cette communication est un geste humanitaire à saluer.

 

Ensuite, je m’en vais féliciter à la fois l’Honorable Député National et Porte-parole de LAMUKUA Martin FAYULU, d’une part et le nouveau Président Son Excellence Félix Antoine THSILOMBO THSISEKEDI d’autre part. Le Premier pour avoir joué son rôle d’opposant, mais aussi pour avoir lui-même donné des meilleures consignes à ses militants pour éviter des débordements pendant son meeting. Quant au deuxième, il convient de le remercier pour avoir prouvé qu’il est possible de respecter le droit de manifestation et d’expression, même quand il y a des sujets sensibles ; ceci est une leçon de démocratie à ceux qui dirigeaient il n’ya pas assez longtemps.

 

3° Tertio, je voudrais dire à l’Honorable Député National Martin FAYULU MADIDI que je partage avec lui le sentiment d’injustice ressentie à la suite du report injustifié des élections au grand-nord pour des motifs fallacieux liés à « Ebola » et l’insécurité à BENI. Toutefois, je dénonce les propos du Porte-parole de LAMUKA appelant au boycott des élections du 31/03/2018 si les présidentielles ne faisaient pas partie du lot. D’abord, il faut rappeler à notre peuple que le report des élections du 31/03/2018 ne concerne pas les présidentielles qui ont déjà été définitivement scellées. Ensuite, ce serait contradictoire d’appeler au vote des députés provinciaux de LAMUKA tout en prônant le boycott des élections. Enfin, il faut dire que ce serait une mauvaise façon de consoler une veuve que de lui faire croire que vous allez ramener son mari à la vie, mais il faut bien l’appeler à poursuivre ses bonnes œuvres. L’élection présidentielle étant close, il est temps d’appeler le peuple à maintenir la presse pour que le nouveau régime s’occupe des affaires publiques, ramène la sécurité, et réponde aux besoins du peuple. 

 

4° Quarto, je crois comprendre la déception qui est celle du Porte-parole LAMUKA et la dureté de vos propos quant au besoin de reformer la loi électorale afin de la rendre plus transparente. Toutefois, plutôt que de s’en prendre au président élu, j’estime qu’en tant que Député National, il sera plus utile de travailler sur une réforme de la loi électorale à soumettre au parlement dans les meilleurs délais avant les prochaines échéances prévues en 2024.

 

5°) Quinto, Il est aussi crucial de rappeler que notre peuple n’a jamais combattu l’UDPS ni son feu Président Etienne THSISEKEDI, moins encore le Président Félix-Antoine THSISEKEDI qui n’ont jamais eu de problèmes avec le grand-nord. Une fois la crise électorale terminée, il me paraît inapproprié de conduire ce peuple dans une sorte de confrontation avec le nouveau Président qui a montré son entière disponibilité à travailler avec le grand-Nord  pour accomplir le plan de l’alternance tant rêvée ici.

 

6°) Quinto, sans détour, je voudrais interpeller le leader de la Coalition LAMUKA sur le fait qu’il n’est pas dans son intérêt propre, ni celui du peuple de continuer à ce jour à se présenter sous le titre de Président légitime, un titre qui n’a aucune base constitutionnelle ni de portefeuille connu. En effet, notre constitution ne prévoit qu’un seul fauteuil présidentiel et toute confusion entretenue sur le titre de Président légitime ne peut qu’ajouter la confusion. A titre d’exemple, quelle serait votre charge en tant que Président légitime ? Serez-vous capable d’amener la paix à BENI ? Serez-vous à même de réduire le taux du dollar ? Serez-vous à même de répondre à question de la surtaxe à la douane de KASINDI qui est considérée comme la plus chère du pays ? Autant de question qui sont posées dans le but de montrer qu’il est temps que l’Honorable Député National FAYULU clarifie sa position et accepte d’être appelé plutôt au titre d’Opposant s’il n’est pas prêt d’accepter la main tendue.

Je termine ce message en invitant notre peuple de considérer l’élection de l’opposant Félix-Antoine THSISEKEDI THSILOMBO comme une chance et le moindre mal, comparé à l’éventualité du candidat manqué du FCC. Au jour d’aujourd’hui, nous n’avons pas encore de raison sérieuse pour le critiquer dans un sens ou un autre. C’est donc important qu’on lui donne du temps et le bénéfice du doute plutôt que de multiplier des préjugés qui ne font que donner l’impression que ce sont les anciens alliés de l’opposition qui veulent perturber la présidence actuelle.

Je ne saurais conclure ce message sans informer notre peuple que dans les jours proches, le Président Félix-Antoine THSISEKEDI prévoit de faire une tournée de compassion au grand-nord et qu’il devrait se tenir prêt de lui réserver un accueil digne et à la hauteur de son rang. Nous avions tellement souffert de la dictature, il est temps qu’on travaille avec les institutions, il est temps qu’on donne une chance au nouveau chef de l’Etat de nous aider et de réussir avec nous.

Que le Seigneur bénisse la RDC et son Président.  

 

Maitre MUMBERE PERUZI DJIMMY

                                                                                      Le candidat provincial n° 121