La Radio Intelligente

Report des élections à Butembo-Beni, des expatriés engagés dans la riposte quittent la région par peur des représailles

| |
Écrit par Web Master

C’est l’alerte de docteur Christoph Shako coordonnateur de la riposte contre Ebola dans la zone à Butembo et environs.  Il l’a fait savoir ce   jeudi 28 décembre au cours de la rencontre de formation de l’Union de la  Jeunesse Catholique. Salon lui,  la tension est montée d’un cran   au sein des équipes de riposte constituées. Les expatriés craignent des représailles  après l’annonce  du report des élections dans la région, suite à Ebola et l’insécurité.  

C’est sur un ton de chagrin que le coordonnateur de la riposte dans la zone, a pris la parole au de cette séance de renforcement de capacité des représentants des jeunes catholiques du diocèse de Butembo-Beni.  A cause de l’insécurité nous imposée, je vous informe que les expatriés engagés dans la riposte sont en train d’être évacués de la ville, a dit Christoph Shako, visiblement chagriné. « Vous entendez depuis le matin les rotations des avions. Il s’agit des expatriés engagés dans la riposte qui s’envole de Butembo par crainte des représailles », a expliqué Dr Shako.  Toutefois il rassure que  malgré l’absence des expatriés les experts nationaux ne vont pas baisser les bras. « Ce matin ils étaient tous présent pour porter assistance aux malades sous traitement au Centre de Traitement Ebola.   »,  a expliqué Shako. Signalons que ce jeudi 28 décembre les équipes de riposte n’ont pas circulé pour effectuer  les activités de terrain. Elles sont restées terrées  dans des hôtels en attendant les directives de leur hiérarchie.